negocier pret immobilier, negocier emprunt hypothecaire, Tous les frais d’un emprunt hypothécaire

Quand vient le temps de s'acheter une maison et qu'un prêt immobilier doit être demandé, il est agréable de trouver les bons arguments pour négocier! Car en effet, il est tout de même possible de négocier quelque peu un prêt immobilier que l'on tente d'avoir! Si vous pensez acheter une propriété bientôt, voici donc 10 trucs pour négocier votre prêt immobilier.

1. Se servir de son bon dossier pour négocier

Si vous avez un bon dossier de crédit, vous pouvez vous permettre de négocier certains éléments en rapport avec le contrat tels que les frais de dossier, les frais d'assurance ou les ententes de paiements.

2. Être bien préparé

Pour être capable de mieux négocier, il faut comprendre tous les aspects d'un prêt immobilier. Il faut parler le même jargon que celui du prêteur et ainsi connaître par exemple c'est quoi un taux fixe, un taux variable, etc.

3. Amasser de l'argent

Vous devez démontrer au prêteur que vous êtes capable d'épargner! Et de toute façon, il vous faudra généralement donner un certain montant d'avance! Mais quand même, d'avoir de l'argent de côté rassurera davantage votre prêteur.

4. Discuter des prêts qu'on a le droit d'avoir

De nombreux prêts existent pour vous aider à acquérir ce que vous voulez. Il est important de bien connaître ces prêts hypothécaire pour avoir ce qui vous revient. N'ayez pas peur de les mentionner vous-même au prêteur.

5. Magasiner les prêteurs hypothécaire

Rencontrez plusieurs prêteurs afin de trouver celui qui vous convient le mieux. Restez tout de même vigilant et posez le maximum de questions. Aussi, pour mieux négocier votre prêt, vous pouvez aussi faire mention des offres des autres prêteurs.

6. Bien discuter des ententes de remboursement

On ne connaît jamais l'avenir et des imprévus pourraient survenir un jour, vous empêchant ainsi de respecter votre entente de remboursement. C'est pourquoi, vérifiez avec votre prêteur la souplesse qu'il est prêt à vous donner concernant vos remboursements.

7. Demander un plan personnalisé

Ne craignez pas de demander à votre prêteur qu'il vous fasse un plan personnalisé qui ira avec votre situation. Des simulations existent et oui ils peuvent vous en faire une pour vous.

8. Penser au TEG

Il ne faut pas oublier de discuter du TEG (taux effectif global) car il comporte les frais liés au dossier, le montant de l'assurance hypothécaire et la marge de la banque concernant les taux révisables.

9. Prévoir les incidents

Prévoyez plus large que prévu pour vous assurer d'une protection en cas d'incident majeur dans votre vie. La banque sera également plus rassurée.

10. Prendre le temps de réfléchir

Selon la loi, vous avez 10 jours pour réfléchir à votre affaire. Prenez ce 10 jours pour bien évaluer le contrat.

Équipe 10 Trucs, trucs pour négocier un prêt immobilier