devenir pompier, comment devenir pompier, pompier volontaire, Vous rêvez d’être un jour pompier?

On les a vus à l’oeuvre lors de la tragédie du 11 septembre 2001, depuis toujours, ils ont fasciné les petits garçons qui rêvent de leur camion rouge rutilant, ces héros qui sont parfois nos voisins sont les pompiers, des gens indispensables à notre sécurité. Toutefois, ne s'improvise pas pompier qui veut, il faut posséder formation, habiletés physiques et mentales pour y réussir.

1. Soyez en excellente forme physique

Pour espérer devenir pompier, vous devez être en excellente forme physique et pas seulement en bonne forme. Cette bonne forme physique est non seulement nécessaire pour pratiquer le métier de pompier mais aussi pour être admis à l'école des pompiers car vous serez soumis à un test physique.

2. Excellez en mathématiques

Cela peut vous sembler bizarre, mais un cours de mathématiques régulier de quatrième secondaire est requis pour accéder à la formation de pompier. Vous devez donc vous appliquer à obtenir une excellente note en mathématiques car la réussite de ce cours constitue une condition à l'admission au programme de formation de pompier.

3. Ayez de bonnes notes en général

L'admission aux programmes menant au métier de pompier est très contingentée, ainsi est-il important d'avoir de bonnes notes en général lors de votre formation de niveau secondaire. L'école nationale des pompiers exige une formation minimale de niveau de quatrième secondaire. Toutefois, comme la compétition est forte, une formation de niveau de cinquième secondaire terminée et assortie d'un diplôme est nettement préférable afin de faire partie des premiers choix de la maison d'enseignement.

4. Préparez bien votre mental

Si le métier de pompier est exigeant physiquement il l'est tout autant mentalement. Aussi, faut-il faire preuve d'une force mentale hors du commun puisque vous agirez toujours dans des situations stressantes. N'hésitez pas à consulter un professionnel en santé mentale pour vous faire aider si besoin est.

5. Choisissez une école reconnue

Pour accéder au métier de pompier, vous devez posséder une formation de niveau secondaire DES en protection des incendies ou encore une formation de niveau collégial. À noter que seul trois institutions offrent ce cours au Québec soient le John Abbott college, l'académie des pompiers à Laval et le campus Notre-Dame-de-Foy à Québec.

6. Faites preuve d'esprit d'équipe

Comme le travail de pompier requiert que vous fassiez preuve d'esprit d'équipe, il est tout à votre avantage de développer celui-ci en faisant partie de clubs de loisirs ou d'équipes sportives. Un atout à ne pas négliger quand on pense que le travail d'équipe est le quotidien des pompiers.

7. Tentez votre chance comme pompier volontaire

Si vous demeurez dans une petite localité où il y a des pompiers volontaires, joindre leur brigade pourrait constituer un bon tremplin pour lancer votre carrière de pompier.

8. Pompier volontaire: Perfectionnez-vous

Si vous êtes pompier volontaire, sachez qu'il existe des modules de formation vous permettant de vous perfectionner et d'aspirer à une carrière de pompier professionnel lorsque ces modules auront été complétés. Informez-vous auprès de votre chef pompier pour plus de détails.

9. Pas en forme? Devenez préventionniste

Si vous n'êtes pas au sommet de votre forme ou que vous ne pouvez vous faire admettre dans un programme de formation standard, sachez que vous pouvez tout de même faire partie d'une brigade de pompier en devenant pompier préventionniste c'est-à-dire un pompier qui visitera les domiciles des citoyens afin de détecter les risques d'incendie chez les citoyens. La formation ne requiert aucun test physique et on peut y avoir accès en s'inscrivant au programme de techniques de prévention des incendies. Il s'agit d'une formation de niveau collégial qui se donne entre autre, au Collège de Sherbrooke. Elle ne requiert pas d'habiletés physiques.

10. N'hésitez pas à vous exiler

Les pompiers qui débutent dans leur carrière devront sans doute faire leurs premières armes en joignant un service de protection des incendies d'une grande ville souvent la ville de Québec ou de Montréal. Comme le roulement de personnel y est important, il est plus facile d'y dénicher un emploi que dans les petites municipalités. Vous devrez peut-être songer à quitter votre patelin.

Équipe 10-trucs.com, Emploi et formation